Digital empowerment: The Young Computer School.

Digital empowerment: The Young Computer School.

La Young Computer School s'est engagée à fournir aux jeunes un accès sécurisé aux ordinateurs et à l'internet, en mettant l'accent sur la compréhension des dangers et risques que peut présenter ce monde numérique. Avec le soutien de Digital for Youth, elle a pu donner aux jeunes non seulement les outils dont ils ont besoin, mais aussi la possibilité de réaliser leurs rêves et d'acquérir des compétences numériques essentielles.

 

Un rêve devenu réalité.

En mettant l'accent sur les jeunes défavorisés de 13 à 24 ans, la Young Computer School vise à leur apporter les compétences numériques nécessaires à leur réussite future.

 

Les activités de la Young Computer School permettent aux participants de réaliser leurs rêves en leur apprenant à effectuer des recherches avancées sur Internet, à créer des courriers électroniques et même à faire leurs devoirs en ligne. Ils confirment que l'accès à un ordinateur est inestimable pour ces jeunes, surtout lorsqu'il s'agit des travaux scolaires.

Des effets positifs.

"Les ordinateurs que nous a offerts Digital for Youth sont d'excellente qualité et fonctionnent bien", confirme Guy Mbala (organisme responsable de la YCS). "L'impact de ces ordinateurs portables est considérable. L'acquisition de compétences numériques aide ces jeunes dans leur développement personnel et leur intégration sociale", poursuit-il. "Grâce aux ordinateurs portables, la Young Computer School peut toucher un plus grand nombre de jeunes dans le besoin. De plus, cela renforce le rôle de notre organisation dans la lutte contre la fracture numérique".

 

Une vidéo explique ce que représente The Young Computer School :

Slim-Huiswerkklas vient en aide aux enfants depuis 2018.

Slim-Huiswerkklas vient en aide aux enfants depuis 2018.

Créée en 2018, Slim Huiswerkklas a changé la vie de nombreux enfants. Cette asbl s’est fixé pour mission d'aider individuellement les enfants de la première à la sixième primaire à faire leurs devoirs.

 

Elle a vu le jour à l’initiative de deux mamans particulièrement dévouées : Hilde Van Gysel et Veerle Blaisel. Comme l’asbl a reçu à deux reprises déjà des ordinateurs portables de Digital for Youth, une visite était manifestement de mise.

 

Que signifie Slim-Huiswerkklas ?

Axée sur l'égalité des chances pour chaque enfant, l’asbl se consacre à la création d'un environnement convivial et accueillant propice à l’épanouissement des enfants. Slim-Huiswerkklas s'adresse à des enfants issus de milieux divers, et en particulier aux enfants confrontés à des défis sociaux, d'apprentissage ou retards de langage. Elle accueille aussi les enfants qui ont simplement besoin d'un endroit calme et d'être accompagnés pour leurs devoirs et tâches scolaires.

Quelle est la vision de Slim-Huiswerkklas ?

Pour Slim-Huiswerkklas, l’important est de créer un environnement libéré de l’obligation de prestation propre au milieu scolaire. Au travers de sessions visuelles et créatives, l’asbl s’attache à aider les enfants à surmonter les éventuels problèmes de langue et de mathématiques. Elle articule principalement son action autour de l'égalité des chances pour tous les enfants.

Mode opératoire de Slim-Huiswerkklas ?

Slim-Huiswerkklas travaille en étroite collaboration avec les écoles et les parents pour venir en aide aux enfants confrontés à des difficultés scolaires. Elle leur dispense une assistance sur mesure assurée par 17 bénévoles, chaque session d’une heure réunissant un petit groupe d’élèves à raison de maximum 2 enfants par bénévole. Le suivi ainsi assuré garantit une prise en charge effective des besoins individuels des enfants. Pour être optimal, un tel accompagnement nécessite bien entendu un nombre suffisant d'ordinateurs portables, pour lesquels ils ont pu faire appel à Digital for Youth !

Combien d'enfants Slim-Huiswerkklas aide-t-elle ?

Actuellement, l'asbl assure l’accompagnement individuel de 84 enfants. Hilde et Veerle souhaitent accueillir et aider un plus grand nombre d'enfants : ils sont quelque 114 à figurer sur la liste d’attente. Quel que soit leur désir d’accueillir ces enfants, ce n'est pas possible pour l’instant. Elles recherchent activement des bénévoles enthousiastes, engagés et persévérants qui aient aux aussi à cœur de venir en aide à ces enfants. Vous aimeriez vous aussi rejoindre cette fantastique asbl ? Super ! Dans ce cas, prenez contact dès maintenant à l'adresse info@slim-huiswerkklas.be.

Des opportunités pour tous.

Des opportunités pour tous.

L'Asbl CodeNPlay veut donner à chacun la possibilité de participer à la révolution numérique. Elle aide les écoles à intégrer dans leur programme scolaire une introduction au codage et à la technologie. Elle dispense à cet effet une formation aux enseignants et aux élèves pendant et après les cours. Digital for Youth a déjà fait don d'un total de 60 ordinateurs portables à l'asbl.

 

Nous sommes curieux de voir comment les ordinateurs portables que nous avons donnés seront utilisés. Olivier Lefèvre - coordinateur des activités opérationnelles de CodeNPlay - nous en dit plus sur les origines, l'approche et l'importance de CodeNPlay.

 

Pourquoi CodeNPlay a-t-il été créé ?

CodeNPlay est né en 2017 du constat que, dans un monde de plus en plus façonné par les technologies numériques, il devient essentiel pour chaque citoyen de surmonter les défis qui en découlent. Les citoyens sont confrontés à des défis technologiques dans leur vie quotidienne, mais aussi dans la vie professionnelle. Comprendre le fonctionnement des outils numériques, et donc la programmation qui les sous-tend, devient crucial à bien des égards : égalité des chances, marché du travail, éthique et citoyenneté, ... CodeNPlay veut enseigner aux enfants l'alphabétisation numérique.

Comment abordez-vous ce problème ?

Nous aidons les écoles primaires à inclure dans leur programme scolaire une initiation au codage et à la technologie. Nous organisons des activités extrascolaires et nous aidons les écoles dans leur transition numérique. Nous formons également des enseignants et des élèves, en créant un programme d'études de haute qualité pour eux.


Et ce n'est pas tout : nous proposons des cours pendant les vacances scolaires, des webinaires et des formations de base dans l'enseignement supérieur, sans oublier notre conférence annuelle CodeNPlay Day. L'accent mis sur les écoles nous permet d'atteindre tous les enfants, indépendamment de leur genre ou de catégorie sociale. 

 

Nous ciblons les écoles primaires pour trois raisons essentiellement :

  1. De nombreux enfants sont déjà immergés dans ces technologies. Il est donc vital de leur apprendre à les utiliser de manière informée, créative et active.
  2. C'est une occasion unique d'intéresser les jeunes filles à ce sujet, à un âge où les stéréotypes n'existent pas encore.
  3. À cet âge, le développement cognitif de l'enfant est à son maximum, il est donc plus facile d'apprendre une nouvelle façon de penser.

Qu’est-ce qui justifie fondamentalement l’existence de CodeNPlay ?

D'ici à 2030, 90 % des emplois nécessiteront des compétences numériques de base. Nous voulons nous assurer que tout le monde est capable de comprendre les technologies numériques et nous voulons donner à chacun la possibilité de développer ses compétences numériques. Apprendre à programmer présente de nombreux avantages éducatifs : les enfants apprennent à résoudre des problèmes, cela stimule leur logique de pensée et renforce leurs capacités de création. 

LEJO, c'est l'apprentissage par l'expérience.

LEJO, c'est l'apprentissage par l'expérience.

LEJO est une organisation qui assiste les jeunes en situation de vulnérabilité sociale, et qui s’est fixé pour mission première de renforcer le rôle des jeunes et de promouvoir une évolution structurelle de la société à la mesure de ces jeunes . LEJO organise régulièrement des ateliers d’ordinateur portable. Grâce au soutien de Digital For Youth, sous la forme d’un don d'ordinateurs portables reconditionnés, LEJO est à même d’enseigner des compétences numériques aux jeunes qui sont ainsi à même de se ménager une place au sein de la société.

 

Des ateliers pour les jeunes

Cet atelier permet aux jeunes d'apprendre par expérience, d'améliorer leurs compétences numériques et de se positionner plus efficacement au sein de la société.

 

Au cours de l'atelier, les jeunes sont confrontés à diverses facettes de l’univers numérique, y compris la programmation, l ‘apprentissage du matériel et les compétences informatiques pratiques.

 

Avec l'apprentissage de la programmation, et notamment l’initiation à Python, les jeunes ont la possibilité de développer leur créativité et de résoudre des problèmes logiques. Ils sont encouragés à écrire leur propre code et à réaliser des projets.

 

Ils bénéficient en outre d’une initiation au web design, ce qui leur permet d'exprimer leurs talents créatifs au travers de la conception de sites. Ils apprennent également comment personnaliser le style et la mise en forme des pages web.

"Nous voulons donner aux jeunes les bases qui leur permettent de s’intégrer au sein de la société numérique."

Une expérience pratique

L'atelier les entraîne par ailleurs à la découverte du volet matériel des ordinateurs, en leur offrant notamment l'occasion de démonter un ordinateur fixe et de comprendre les interactions entre les différents composants. Grâce à cette expérience pratique, ils acquièrent non seulement une meilleure compréhension des systèmes informatiques, mais aussi les compétences nécessaires pour réaliser des mises à niveau et résoudre des problèmes.

Et plus encore...

Chez LEJO, ils ont au-delà des compétences techniques. En effet, ils dispensent aussi des conseils et astuces aux participants en vue de l’utilisation pertinente d’un PC. L’organisation de fichiers, la recherche efficace sur Internet et les raccourcis clavier pratiques figurent parmi les différents volets abordés pour améliorer leur productivité numérique.

 

En outre, ils proposent aux jeunes des liens pratiques à des cours de dactylographie en ligne qui les aident à à améliorer leurs compétences dactylographiques. Dans ce cas aussi grâce au soutien de Digital For Youth.

L'histoire d'Ada et de Lynn.

L'histoire d'Ada et de Lynn.

Kompanjon asbl garantit l'égalité des chances en matière d'éducation en mettant en relation des étudiants et des familles vulnérables. Un soutien scolaire sur mesure responsabilise à la fois les enfants et les parents, et offre aux étudiants des possibilités d'apprentissage uniques dans un contexte de diversité. Kompanjon fait ainsi une différence durable pour toutes les personnes concernées.

 

Ada Dakariko (étudiante en accompagnement social) et Lynn Vereecken (coach Kompanjon asbl) nous racontent leur histoire. Photos de Layla Aerts.

 

Un laptop, une famille.

Installer une tournante pour utiliser l'ordinateur portable, cela peut sembler un peu tiré par les cheveux, mais c'est malheureusement une réalité qu'Ada ne connaît que trop bien. Lorsqu'elle et son frère étaient au lycée, ils se partageaient un seul laptop. Les tâches ménagères étaient elles aussi effectuées à tour de rôle. Heureusement, il y avait également des téléphones portables à la maison, ce qui réduisait quelque peu le problème. Mais ce n'était pas toujours facile et cela provoquait parfois des tensions à la maison. Ce n'est que lorsqu'Ada a commencé ses études supérieures qu'elle a obtenu son propre ordinateur portable. 

 

Ada a effectué un stage chez Kompanjon et a rendu visite à la famille de Saliha, 14 ans, chaque semaine. Cette famille comptait cinq enfants, dont l'aîné avait dix-sept ans à l'époque et le plus jeune cinq ans. Saliha suivait les cours de l’enseignement secondaire. Pendant toute la durée de la pandémie, il n'y avait pas de laptop à la maison. Toutes les tâches scolaires, ainsi que de nombreuses questions administratives, étaient réalisées sur un téléphone portable et une tablette. 

La famille de Saliha : une famille heureuse.

Ada se souvient avec satisfaction de la fois où elle et Lynn, coach de Kompanjon, ont pu apporter un ordinateur portable à la famille de Saliha. Lynn est arrivée avec l'appareil et elles se sont immédiatement mises au travail.

 

 

Au début, c'était un peu difficile parce qu'il fallait encore créer un identifiant. Saliha a mis un point d'honneur à faire cette installation elle-même. Au bout d'un moment, cela a fonctionné et tous étaient tellement soulagés et heureux qu'ils n'ont pas manqué de se congratuler. L'événement s’est déroulé dans une atmosphère de gaieté et d'excitation. Et tout le monde est venu jeter un coup d'œil à la table du salon.

 

 

L'arrivée de l'ordinateur portable n'a pas seulement offert plus d’opportunités à Saliha. Ada travaillait également plus facilement et pouvait plus aisément rechercher des informations pendant les sessions de soutien ou partager des informations supplémentaires via des vidéos YouTube. Imaginez combien cet appareil a été utilisé entre-temps !

 

 

Ce qui fait le plus plaisir à Lynn et à Ada, c'est que le laptop fonctionne toujours et qu'il est toujours utilisé avec beaucoup de soin. Cela fait maintenant deux ans que cet ordinateur portable est arrivé dans la famille. Mais pour celle-ci, il s'agit vraiment d'un trésor. "D'autres ordinateurs portables pourraient être livrés à cette famille", pense Ada. "En fait, chaque jeune de l'enseignement secondaire a besoin de son propre appareil. Cela semble évident, mais ce n'est pas le cas."

"Alors, oui, des ordinateurs portables déclassés par des entreprises mais à qui on redonne une seconde vie dont profitent des jeunes vulnérables, cela semble être un bon plan. Un très bon plan même !"