Digital for Youth en #AllemaalDigitaal

Digital for Youth en #AllemaalDigitaal

Sinds de coronacrisis en het regelmatige thuisonderwijs is de nood aan een eigen laptop bij jongeren sterk gestegen. Bij Digital for Youth zagen we een ongekende stijging in de vraag naar laptops. Door een wereldwijd chiptekort worden laptops binnen bedrijven echter minder snel vervangen waardoor wij veel minder laptopdonaties ontvangen en bijgevolg niet alle laptopaanvragen kunnen opnemen. Ook #AllemaalDigitaal was één van de organisaties die we helaas niet konden verder helpen. Zij bleven echter niet bij de pakken zitten en zetten op eigen houtje een succesvolle inzamelactie op poten.

Een unieke samenwerking

JCI Antwerpen wilde via haar project #AllemaalDigitaal laptops doneren aan Elegast vzw, een jeugdzorg- en hulpverleningsorganisatie voor kwetsbare jongeren in Antwerpen. Via haar uitzonderlijk sterk professioneel netwerk slaagde JCI Antwerpen erin om 80 bedrijfslaptops in te zamelen. Om het ophalen, data-wipen en refurbishen van deze laptops professioneel te laten verlopen, stelde Digital for Youth haar expertise en netwerk ter beschikking. Elegast vzw zorgde op haar beurt dan weer dat de laptops terecht kwamen bij de jongeren die deze het meest nodig hadden. Van een geslaagde samenwerking gesproken!

‘JCI Antwerpen is een organisatie voor enthousiaste young professionals’, vertelt Mariet Defrancq, lid van JCI Antwerpen en de drijvende kracht achter #AllemaalDigitaal. ‘Voor de coronacrisis was ik voorlezer voor kinderen die moeite hebben met Nederlands. Tijdens de coronacisis zag ik dat mijn toenmalig voorleesgezin geen enkele laptop had, en hun drie kinderen dus achterop dreigden te geraken op school. Bij vrienden en familie kon ik enkele laptops verzamelen. Een kleine moeite voor mij, een groot verschil voor dat gezin.’

Mariet realiseerde zich dat er ongetwijfeld nog vele andere kinderen in diezelfde situatie zaten. Ze wilde het groter aanpakken en bracht het idee aan bij JCI Antwerpen. Daar gingen ze met een heel team aan de slag en ontstond project #AllemaalDigitaal. Op korte tijd konden ze heel wat sponsors mobiliseren voor de donatie van de laptops (o.a. VGD, Bio-Planet, Arlanxeo) en voor het dragen van de refurbishingkosten (o.a. CERA en Titamed). Zonder hen was dit project onmogelijk geweest.

Een mooi initiatief

Eenmaal dat project op poten stond, ging het dankzij enkele grote sponsors heel snel. ‘Toen we vorig jaar onze computers aan het vervangen waren, kregen we de vraag of we die wilden schenken aan #AllemaalDigitaal’, vertelt Bruno De Smet van chemiebedrijf Arlanxeo Belgium. ‘Zo kwamen we uiteindelijk bij het mooie initiatief van DigitalForYouth .be. Dankzij hen werd ons ICT-materiaal volledig gebruiksklaar gemaakt en geschonken aan een neutrale selectie van goede doelen, waaronder ook #AllemaalDigitaal. Daarnaast was het voor ons ook van grote waarde dat de volledige administratieve en logistieke verwerking met zorg werd afgehandeld’

Bedrijfsbezoek bij CTG Circular

Om het succesvolle project #AllemaalDigitaal af te sluiten werden alle partners en sponsors uitgenodigd voor een bedrijfsbezoek bij CTG Circular in Mechelen, de professionele refurbishment partner van Digital for Youth.

Alain Braeckmans, directeur van CTG Circular gaf hen een rondleiding in het magazijn en toonde hoe grondig en professioneel de ingezamelde laptops in nieuwstaat hersteld worden. CTG Circular volgt daarbij een beveiligd en gecertificeerd dataverwijderingsproces. Daarnaast wordt er ook een gedetailleerd, onvervalsbaar verslag gegenereerd als gecertifieerd bewijs van de dataverwijdering

Des familles louent gratuitement un laptop pendant l'année scolaire.

Des familles louent gratuitement un laptop pendant l'année scolaire.

Chaque année, Digital for Youth distribue des laptops à des organisations sociales qui ont pour mission d’améliorer les compétences numériques des jeunes. En tant qu'organisation sociale, vous pouvez lancer une demande de laptops, pour laquelle nous collaborons avec la Fondation Roi Baudouin. Au cours des mois d'octobre et de novembre, 29 organisations ont à nouveau reçu des laptops. Grâce au soutien financier de Volvo Trucks, 470 laptops ont été distribués!

L'une des organisations ayant reçu des laptops est Wereldhuis Bonangana vzw de Sint-Niklaas. Une association pluraliste où les bénévoles travaillent au bien-être et à l'émancipation socioculturelle de tous les citoyens, indépendamment de leur origine et de leur couleur. Tout le monde est le bienvenu", déclare Piet Callens de Bonangana. Mais ceux qui frappent à la porte de Bonangana sont souvent des personnes qui viennent d'arriver dans notre pays, qui n'ont pas encore introduit de demande d’asile ou dont la demande est en cours de traitement.

Environ la moitié d'entre eux sont des adultes non natifs qui souhaitent apprendre le néerlandais ou améliorer leur connaissance de cette langue. L'autre moitié est constituée d'enfants qui ont besoin d’un accompagnement pour leurs devoirs. Presque tous sont des enfants dont les parents ne connaissent pas suffisamment le néerlandais pour les guider à l'école", explique Piet.

Il y a des enfants qui apportent leurs devoirs et nous les guidons et les suivons. Il y a aussi des enseignants qui donnent des exercices supplémentaires pour les matières dans lesquelles les enfants ont des difficultés. Nos bénévoles communiquent avec les enseignants concernés par l’échange de cahiers. Et ces efforts portent leurs fruits. Récemment, une mère a déclaré que son enfant était si bien aidé ici qu’il a été autorisé à passer dans un groupe de niveau supérieur pour les mathématiques.

Un retard inquiétant sur le plan du numérique.

Ce que nous savions depuis longtemps est devenu douloureusement clair lors du premier lockdown : il existe bel et bien une menace de retard numérique dans certains groupes de population", témoigne Piet. Nos jeunes n'avaient pas d'ordinateur à la maison ou devaient en partager un avec trois ou quatre membres de la famille, il n'y avait pas de connexion internet ou ils n'avaient pas de compétences numériques suffisantes. C'est pourquoi Bonangana a déposé son premier dossier par l'intermédiaire de la Fondation Roi Baudouin.

 

Même constat chez Volvo Group Trucks lors du premier lockdown en 2020. Les médias publiaient régulièrement des articles sur le besoin d'ordinateurs dans les écoles et les familles où les jeunes risquaient de prendre du retard parce qu'ils ne pouvaient pas suivre les cours en ligne", explique Koen Knippenberg, directeur de l'usine Volvo Trucks de Gand.

 

Nous voulions offrir des laptops aux écoles, mais nous ne savions pas comment nous y prendre : quelles écoles en ont désespérément besoin ? Où sont les plus grands besoins ? C'est alors que Digital for Youth est entré en scène.

 

Chaque année, Volvo Group Trucks fait don d'une somme considérable à diverses organisations sociales au nom de tous ses employés. Volvo Group Trucks a fait un don de 107 375 euros, que Digital for Youth a utilisé pour fournir des laptops à 29 organisations.

Prêt de laptops.

Suite à la première demande en 2020, Bonangana a reçu 10 laptops ; cette année, elle en a reçu 25. Avec des fonds supplémentaires de Welzijnszorg, l'organisation a maintenant 45 laptops, mis à la disposition des familles sans PC via un système de prêt. Les familles peuvent nous emprunter gratuitement un laptop pour une année scolaire. Nous ne demandons qu'une caution de 25 euros", explique Piet. Les enfants ont ainsi accès à l'environnement d'apprentissage en ligne et à des outils tels que Bingel. Grâce aux dons, nous avons pu répondre à toutes les demandes cette année'.

Vous aussi, vous avez besoin d'un laptop ? Introduisez une demande.

Votre organisation peut-elle utiliser des laptops supplémentaires comme Bonangana vzw ? N'hésitez pas et introduisez une demande via la Fondation Roi Baudouin. L'appel à projets actuel court jusqu'à la fin du mois de février !

‘Non’ à l’exclusion numérique.

‘Non’ à l’exclusion numérique.

Form’Anim et Digital for Youth disent ‘non’ à l’exclusion numérique.

Form’Anim asbl a été fondée en 1997 et a depuis développé divers projets qui luttent contre toute forme d’exclusion et qui portent une attention particulière aux personnes d’origine étrangère et/ou victimes de discrimination.

Faciliter l’intégration sociale.

Sarah Steffens, responsable des projets d’insertion sociale et professionnelle, explique : « Avec notre organisation nous essayons de faciliter l’intégration sociale de tous ceux qui se trouvent en situation d’exclusion, en organisant un large éventail d’activités aussi bien collectives, comme les cours de FLE, qu’individuelles comme notre offre de suivi social et administratif ou notre permanence informatique. »

 

Chaque année Form’Anim reçoit en ses murs environ 800 personnes, parmi lesquelles aussi de jeunes majeurs qui se préparent à la vie adulte et indépendante. Pour ce groupe en particulier, le soutien par Digital for Youth s’est avéré extrêmement précieux.

Diminuer la fracture numérique.

Mme Steffens confirme : « Digital for Youth nous a donné 10 ordinateurs et un budget pour les installer. Chez Form’Anim nous utilisons ces laptops à 100% et dans les circonstances les plus variées. Grâce aux laptops nous pouvons accompagner nos participants dans l’installation de la banque en ligne pour que, dans un deuxième temps, ils puissent utiliser les services bancaires en ligne de leur smartphone et en toute sécurité. Les ordinateurs nous permettent aussi de préparer les jeunes à leur examen de conduite théorique ou encore de les aider à chercher un nouveau domicile, un job. Qui plus est, les laptops nous offrent une très belle occasion de sensibiliser notre public cible autour des dangers et risques de l’internet. »

« La crise du COVID19 a au fond confirmé ce que nous savions déjà. Il existe au sein de notre société une fracture numérique bien réelle et qui risque de s’approfondir encore dans les années à venir. De plus en plus de services, aussi ceux de l’État, s’offrent uniquement en ligne ce qui risque d’exclure encore plus de personnes. Grâce au soutien de Digital for Youth nous avons pu assurer la continuité pour nos jeunes qui se sont retrouvés à la maison d’un jour à l’autre et qui n’avaient pas toujours les moyens de suivre les cours à distance. »

Mme Steffens ajoute : « Ce que nous apprécions particulièrement dans les initiatives de Digital for Youth et de la Fondation Roi Baudouin, c’est leur vision à long terme. Il ne se lancent pas dans des actions one-shot comme on en a vu plusieurs lors de cette crise. Au contraire, ils partagent notre objectif de conscientisation à tous les niveaux de la société afin de pouvoir la changer durablement et de créer une société plus inclusive pour tous. »

« Oui, nous avons déjà des idées pour un prochain projet, » ajoute Steffens avec un grand sourire. « Que pensez-vous par exemple de l’élaboration d’un service de prêt de laptops avec une petite formation à leur utilisation à la clé ? Ne serait-ce pas une solution sociale et durable en même temps pour continuer à réduire la fracture numérique ? »

Charte d'inclusion numérique signée.

Charte d'inclusion numérique signée.

Le mois dernier, Digital For Youth et DNS Belgium, l'un de nos fondateurs, ont signé la Charte d'inclusion numérique. A l'initiative de BNP Paribas Fortis, 30 entreprises, pouvoirs publics et organisations sociales ont uni leurs forces dans un même but : sensibiliser le public à la fracture numérique en Belgique. Bien sûr, nous nous en félicitons.

Sous le nom de "DigitAll", plus de 30 acteurs s'associent pour faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes en Belgique soient instruites dans le domaine du numérique. Et c'est nécessaire. Un ménage sur dix en Belgique n'a toujours pas accès à internet. Quatre Belges sur dix n'ont pas ou pas assez de compétences numériques pour, par exemple, envoyer des documents essentiels au gouvernement.

 

Chez Digital For Youth, nous ne connaissons que trop bien les conséquences : l'inégalité numérique mène à l'exclusion sociale. La fracture numérique pèse sur l'intégration sociale des personnes les plus vulnérables. Avec DNS Belgium, nous partageons l'objectif de faire en sorte que chacun soit inclus dans notre société numérique. Nous nous concentrons explicitement sur les enfants et les jeunes. Contribuer à une société numérique équitable est simple : faites un don, chaque ordinateur portable compte.

La FEB fait un appel au don massif d'ordinateurs portables.

La FEB fait un appel au don massif d'ordinateurs portables.

La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) demande de donner des ordinateurs portables.

Récemment, nous avons demandé à la FEB de soutenir nos activités et de promouvoir notre organisation. Pieter Timmermans a immédiatement été séduit par l'idée. Nous lui en sommes reconnaissants ! Grâce à un message vidéo, la FEB nous aide à toucher le plus grand nombre d’entreprises possible en Belgique, en appelant au don de leur matériel informatique amorti.

Il est inimaginable que tous les jeunes de Belgique n'aient pas accès à un ordinateur, pour explorer et apprendre. C'est pourquoi nous devons nous adresser au plus haut niveau du monde des affaires : les chefs d'entreprise peuvent et osent s'engager pour créer davantage d'opportunités pour nos jeunes. Leurs chiffres doivent simplement croître.

 

Nous faisons beaucoup d'hypothèses lorsqu'il s'agit des jeunes et des compétences numériques.

  • Les enfants entrent automatiquement en contact avec l'informatique à l'école primaire.
  • Les enfants et les jeunes sont formés au numérique à l’école, ce qui leur permet de développer les bonnes compétences.
  • Les jeunes trouvent facilement leur chemin dans les applications numériques.
  • Ils sont tout le temps collés à leur smartphone.
  • Ils maîtrisent les compétences numériques et sont « chez eux » dans le domaine numérique.

Ces hypothèses sont fausses ou ne s'appliquent pas à chaque jeune de façon égale. La réalité montre que 46 % de nos jeunes ont des compétences numériques limitées. C’est dû à un manque de matériel (ordinateur fixe ou portable) et de connaissances.

 

Il est de notre devoir social de donner toutes les chances aux jeunes et de les impliquer dans l'inévitable numérisation de notre société. Pour cela, nous devons leur fournir le matériel nécessaire !

Suivez l'appel de Pieter Timmermans et donnez vos ordinateurs amortis. Ensemble, nous rendrons les jeunes indépendants et prêts pour l'avenir, car notre avenir est numérique.